You are here

Objectif zéro énergie fossile

L'Europe s'est fixé des objectifs climatiques ambitieux. Et s’il était possible de se rapprocher encore davantage des objectifs de 2030 dès ce soir à 20h30 ? Le diesel renouvelable Neste MY peut y contribuer en réduisant les gaz à effet de serre, dès aujourd'hui. Après un siècle de dépendance des transports aux combustibles fossiles, nous devons faire de nouveaux choix et la lutte contre le changement climatique appelle des mesures d’urgence. Des objectifs futurs ambitieux sont essentiels, mais nos actions d’aujourd'hui le sont tout autant. Le diesel renouvelable Neste MY constitue une solution immédiate pour réduire jusqu’à 90 % les émissions de GES liées au cycle de vie du carburant par rapport au diesel fossile.

En 2020, les produits renouvelables de Neste ont permis à nos clients du monde entier de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 10 millions de tonnes*. Cela équivaut à l’empreinte carbone annuelle de 1,5 million de citoyens européens moyens ou au retrait de la circulation de 3,7 millions de voitures particulières pendant un an.

L'Union européenne a fixé des objectifs ambitieux

30% reduction in GHG emissions for HGVs

Le transport routier est la colonne vertébrale de l'économie européenne et constitue, de loin, le mode de transport de marchandises le plus important. C’est aussi une source majeure d’émissions. L'UE a fixé un objectif juridiquement contraignant de réduction de 30 % des émissions moyennes pour les camions neufs d'ici 2030.

55% reduction in GHG emissions by 2030

L’Union européenne s’est fixé un objectif ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55% par rapport au niveau de 1990 d’ici 2030. Atteindre une réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre exigera de prendre des mesures dans tous les secteurs de l'économie et placera l'UE sur une bonne voie pour atteindre la neutralité climatique d'ici 2050.

Loin des objectifs de 2030

Même en s’appuyant sur des modèles optimistes, un virage radical vers les véhicules électriques et à hydrogène ne permettra pas de combler le fossé qui nous sépare pour atteindre les objectifs de 2030 et au-delà. Selon l’étude d’impact réalisée par la Commission européenne[1], la majorité des poids lourds en 2030 rouleront au diesel. Pour tous les véhicules diesel, le diesel renouvelable Neste MY peut réduire jusqu’à 90%[2] les émissions de GES liées au cycle de vie du carburant par rapport au diesel fossile. Et ce, dès à présent!

Le changement prend du temps

Le mix énergétique dans le domaine du transport évolue et la vente de véhicules électriques s’accélère rapidement. Les véhicules à recharge électrique ont vu leur demande augmenter en 2020, représentant 10,5% de toutes les immatriculations de voitures particulières neuves dans l’Union européenne, contre une part de marché estimée à 3,0%  l’année précédente. Cependant, la majorité des véhicules en 2030 seront toujours alimentés par des moteurs à combustion interne et le diesel sera encore largement utilisé.  Les biocarburants avancés tels que le diesel renouvelable Neste MY seront un facteur déterminant pour concrétiser les ambitions climatiques de l’Europe.

share of alternative fuels in transport

Icon Emissions

Des objectifs futurs ambitieux sont essentiels, mais nos actions d’aujourd'hui le sont tout autant. Réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports en Europe nécessitera toutes les solutions possibles. Pour se passer des énergies fossiles, le diesel renouvelable Neste MY offre des résultats – dès aujourd’hui.

En savoir plus sur le diesel renouvelable Neste MY

1 Données de la Banque mondiale
2 https://ec.europa.eu/clima/sites/clima/files/eu-climate-action/docs/impa...
3 https://www.acea.be/uploads/publications/report-vehicles-in-use-europe-j...
4 https://ec.europa.eu/clima/sites/clima/files/eu-climate-action/docs/impa...

* La méthode utilisée pour calculer les émissions générées au cours du cycle de vie ainsi que le niveau de réduction des émissions est conforme à la directive européenne sur les énergies renouvelables (2009/28/CE).